Le Tibet en danger

Publié le par TonioTrance



Les tibétains font sans doute partis du peuple le plus silencieux et le plus pacifique du monde. Malheureusement, dans ce monde cruel qui nous entoure, la bonté n'est pas récompensée et les tibétains sont victimes d'une Chine sans pitié.
Non seulement la Chine ne se respecte pas elle-même, mais en plus il faut qu'elle aille se défouler sur les tibétains.

Aujourd'hui le peuple tibétain est devenu un peuple en voie de disparition car la Chine, pays reconnu mondialement pour bafouer les droits de l'homme (sous le regard du monde entier), fait tout pour ça.

C'est en 1959 que la Chine envahit le Tibet. A partir de là bon nombre de tibétains furent tués sans pitié pour laisser place au régime communiste.
En quelques années des milliers de tibétains furent fusillés, pendus, étranglés, battus à mort, brûlés vifs, noyés, mutilés, écartelés, décapités et enterrés vivants.
La Commission Internationale des Juriste, après avoir étudié de nombreux témoignages concordants dans son rapport officiel de 1960, a estimé que selon elle la Chine perpétrait un génocide au Tibet.

La « Révolution culturelle » qui éclata en 1966, vu toute pratique religieuse interdite et l'éradication des monastères. Sur un total de 592 000 moines et nonnes, plus de 110 000 sont torturés et mis à mort et 250 000 défroqués de force. Les objets culturels en métaux précieux sont pillés et fondus. En 1970, les premières communes populaires sont créées. La collectivisation est achevée en 1975.

Selon les tibétains, sur les 5 à 6 millions d'habitants du Tibet, le nombre de mort tournerait autour de 1,2 millions de personnes.

On s'aperçoit ainsi, même si la Chine conteste ces chiffres (le contraire serait étonnant), que le Tibet a été victime d'une colonisation extrêment brutale.
Certains estiment qu'il y aurait une forme de « génocide culturel ».

Les colons chinois sont appelés "chinois Han". Ils sont plus nombreux que les tibétains, en partie à cause du plan instauré par la Chine qui consistait à envahir le Tibet en encourageant les chinois avec notamment des primes d'éloignement et des salaires jusqu'à 80% plus élevé qu'en Chine.

Le Tibet est actuellement l'une des régions les plus pauvres de Chine. Avec 50% des enfants qui ne vont pas à l'école, la population compte 70% de tibétains ne sachant ni lire ni écrire.
Sur l'échelle du développement humain de l'ONU (sur 160 nations), le Tibet occupe la 153ème place.

Seul le langage chinois est autorisé au Tibet, ce qui fait que le tibétain se perd de plus en plus.

De plus, les politiques tibétains seraient victimes d'injustice, avec notamment des parodies de jugements ou des exécutions sommaires.
Les familles tibétaines, étant limitées à 2 enfants maximum, seraient victimes d'avortement et de stérilisation forcés.
Les tibétains seraient aussi victimes de discrimination pour l'emploi. Aucun tibétain n'occuperait un poste à responsabilité.

En 1976 il ne restait plus que 8 monastère debout sur un total de 6259 avant l'invasion chinoise.

Le but chinois était simplement de copier les immigrés américains lorsqu'ils massacrèrent les indiens pour remplacer la population locale, c'est à dire éteindre la population tibétaine pour en faire un territoire chinois à part entière.

Publié dans Mes révoltes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
salut à toi tonio , super ton blog , et c'est bien d'avoir pensé au tibet , car il faut le dire haut et fort se qui se passe là bas ; c'est une honte , il faut agir
Répondre